apprentissage ; alternance ; formation ; CFA ; Cerfal ; UFA ; Salaire apprentissage 2021, salaire apprenti 2021, salaire alternance, rémunération apprenti, salaire contrat apprentissage, rémunération contrat apprentissage, grille salaire apprentissage 2021, salaire net apprentissage 2021

Les aides à l’embauche d’un apprenti

L’aide unique apprentissage

Dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018, l’aide unique s’adresse aux employeurs de moins de 250 salariés pour le recrutement d’un apprenti préparant un diplôme ou un titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac.

Elle s’élève à :

  • 4 125 € maximum pour la 1ère année d’exécution du contrat
  • 2 000 € maximum pour la 2ème année d’exécution du contrat
  • 1 200 € maximum pour la 3ème ou 4ème année d’exécution du contrat

Pour bénéficier de l’aide aux entreprises, l’employeur doit envoyer le contrat d’apprentissage et les pièces justificatives à l’opérateur de compétences de sa branche professionnelle (Opco) au plus tard 5 jours ouvrables suivant le début d’exécution du contrat. L’Opco enregistre le contrat dans les 20 jours suivant la réception et notifie le numéro d’enregistrement du contrat à l’employeur.
L’employeur transmet mensuellement sa déclaration sociale nominative (DSN) et perçoit automatiquement l’aide versée par l’Agence de services et de paiement (ASP) chaque mois par anticipation de la rémunération et sans aucune démarche supplémentaire.
L’aide est versée jusqu’au dernier mois du contrat.

Les exonérations et déductions fiscales

L’embauche d’un alternant ouvre droit à une exonération de cotisations sociales, totale ou partielle selon la taille de l’entreprise ou la qualité d’artisan.
L’employeur peut également bénéficier de déductions fiscales de la taxe d’apprentissage : bonus alternants pour les entreprises de plus de 250 salariés, frais de stage ou dons en nature.

Les aides à l’embauche d’un travailleur handicapé

Tout employeur d’un apprenti en situation de handicap peut bénéficier d’une aide de l’Agefiph pour un contrat de minimum 6 mois avec au moins 24 heures de travail hebdomadaire (ramenées à 16 heures par dérogation légale ou conventionnelle).
Cette aide est cumulable avec les aides de l’Agefiph, gouvernementales ou régionales. 

Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) finance au cas par cas des aides techniques et humaines pour accompagner les employeurs publics dans la mise en œuvre de politiques d’inclusion professionnelle.

Le Cerfal met en place des dispositifs pour accompagner des publics spécifiques dans l’apprentissage.

Le plan de relance 1 jeune, 1 solution

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a lancé en juillet 2020 le plan 1 jeune, 1 solution afin de soutenir l’alternance et globalement l’emploi des jeunes durement frappés par la crise sanitaire du Covid-19.
En mars 2021 a été annoncée la prolongation à l’identique des aides à l’embauche et à l’apprentissage de ce dispositif jusqu’au 31 décembre 2021.

infographie-plan de relance

Cette aide exceptionnelle couvre la première année du contrat 100 % du salaire d’un apprenti de moins de 21 ans et 80 % du salaire d’un jeune de 21 à 25 ans révolus. Elle se substitue à l’aide unique pour les entreprises de moins de 250 salariés. L’aide unique reprend ensuite pour les années suivantes du contrat.
Elle concerne les contrats d’apprentissage comme les contrats de professionnalisation.

Le plan de relance prévoit également une aide exceptionnelle pour les collectivités territoriales et les établissements publics dont l’activité ne revêt pas un caractère industriel et commercial. Le montant forfaitaire de l’aide s’élève à 3 000 euros versés pour chaque contrat d’apprentissage en une seule fois par l’Agence de services et de paiement (ASP).

Ces articles peuvent vous intéresser

apprentissage ; alternance ; formation ; CFA ; Cerfal ; UFA ; Contrat d'apprentissage, apprentissage, travailleur handicapé, aide aux entreprises, rupture contrat apprentissage, contrat alternance, aide embauche apprenti, stage en entreprise, aide à l'apprentissage, recrutement

Recruter et suivre votre apprenti avec le Cerfal

Avant d’embaucher un apprenti, votre entreprise doit identifier clairement le poste pour lequel elle souhaite recruter. La rédaction de la fiche de poste permet de définir le niveau du diplôme et sa spécialité. En d’autres termes, les missions confiées à l’apprenti doivent être cohérentes avec le diplôme qu’il prépare. Le Cerfal vous accompagne pour assurer cette cohérence.

apprentissage ; alternance ; formation ; CFA ; Cerfal ; UFA ; avantages de l’apprentissage ; contrat d’apprentissage ; contrat alternance ; rémunération apprentissage ; rémunération alternance ; aides apprentissage ; aides alternance Aide apprentissage 2020, aide aux entreprises, aide embauche apprenti, aide contrat de professionnalisation, aide unique apprentissage, aide à l'apprentissage

Le contrat d’apprentissage

L’employeur propose un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation selon son statut juridique et le profil d’alternant recherché.

Défilement vers le haut