Handicap

Un CFA handi’accueillant

Pour les personnes en situation de handicap comme pour les employeurs, l’alternance constitue un véritable atout pour construire ensemble leur avenir

L’alternance au travers du contrat d’apprentissage permet aux personnes en situation de handicap d’accéder à un emploi qualifié, et aux employeurs de recruter, former et qualifier des personnes selon les enjeux spécifiques de leur entreprise.

 

Depuis 10 ans le CFA Cerfal se mobilise, pour accueillir les personnes en situation de handicap dans l’apprentissage et leur proposer une adaptation de leur parcours

Un référent handicap définit avec l’équipe de formation et la personne handicapée, les aménagements nécessaires au suivi de la formation et un Plan d’Accompagnement individualisé en formalise les modalités. 

Un formateur référent, responsable pédagogique est présent au sein de l'établissement avec pour mission de suivre et d’accompagner l’apprenti tout au long de son parcours en d en entreprise.

 

Ainsi le réseau d’Unités de Formations d’Apprentis du CFA Cerfal, établissements du milieu ordinaire accueille les publics en situation de handicap dans la mesure où les aménagements sont possibles et réalisables

Notre Référent handicap, vous accompagne dans : 

  • - L’aménagement de votre formation et vos épreuves en lien avec le Centre des examens.
    • Suivant la nature de votre handicap, un aménagement de votre formation peut être préconiser pour la compensation (matériel pédagogique, aménagement de temps…).
  • - L’aide à la constitution de votre dossier de demande d’ouverture de droits auprès de la MDPH sur demande.

 

 

Antoine Pubert, chargé de mission handicap, accompagne les jeunes ainsi que le personnel des sites de formation pour favoriser l'accès à nos formations aux publics en situation de handicap. Vous pouvez le joindre par l'intermédiaire du standard au 01 40 52 28 70, ou par mail à : a.pubert@cerfal.fr

 

 

Handicap et employeur

Le travailleur handicapé peut souscrire un contrat d'apprentissage

Le travailleur hancicapé peut souscrire un contrat d'apprentissae, sans limite d'âge, qui lui permettra d'obtenir une qualification professionnelle tout en bénéficiant d'aménagements particuliers (il doit être âgé de 16 ans minimum).

Pour bénéficier de l’obligation d’emploi de travailleur handicapé, la personne doit avoir une notification de la MDPH (RQTH, Carte invalidité, bénéfice de l’Allocation Adulte handicapé) à ce titre en renseignant le contrat, il est possible d’aménager le situations de travail et de solliciter les financements pour les aménagements.

 

Des bénéfices financiers pour l'Entreprise

L’embauche d’un travailleur handicapé permet à l’employeur de réduire sa contribution Agefiph ou Fiphfp .

L’embauche d’un apprenti ou d’un alternant permet également de réduire cette contribution.

Un travailleur handicapé en contrat d’alternance sera pris en compte deux fois (au sein des effectifs de travailleurs handicapés pour les 6% et pour respecter le quota d’alternant dans les effectifs).

 

Un accompagnement de l’employeur tout au long du contrat d’apprentissage du jeune en situation de RQTH

Employeur et personnes en situation de handicap sont accompagnés avant, pendant et après la signature des contrats 

 

Avant le contrat 

Le CFA Cerfal et des acteurs institutionnels et associations tels que Cap Emploi, Pôle Emploi, les Missions Locales accompagnent les entreprises dans leur recherche de candidat, pour effectuer les démarches administratives liées au recrutement, pour mettre en place les conditions nécessaires à la bonne intégration du salarié.

 

Pendant le contrat

Grâce au soutien des chargés d’insertion, par exemple des dispositifs Pass Jeunes Emploi, le suivi du jeune est prolongé à son entrée en formation, les équipes au sein du CFA prennent le relais ensuite dans le suivi en entreprise et au sein de l’établissement.

La proposition de cet accompagnement permet de faciliter l’intégration chez l’employeur et de prévenir les décrochages.

 

L’employeur peut également bénéficier d’aide à l’embauche d’une personne en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation dès lors que le contrat est d’une durée minimum de 6 mois et que la durée hebdomadaire de travail est au moins égal à 24h. Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 3000€ pour un contrat d’apprentissage.

 

L’employeur peut bénéficier de toutes les aides à l’adaptation des situations de travail et à la compensation : le CFA Cerfal va jouer un rôle de facilitateur dans l’aménagement du poste de travail de l’apprenti en situation de handicap en proposant des préconisations.

 

Après 

Le contrat et l’accompagnement dans la durée permet de pérenniser la collaboration, de conforter l’apprenti dans son parcours et de préparer une future intégration.

 

 

Pour les personnes en situation de handicap comme pour les employeurs, l’alternance constitue un vrai atout pour construire ensemble leur avenir !