Retour sur le parcours de Jimmy CASSEUS, ex-Booster

Mardi 26 Février 2019

Premièrement orienté vers un Bac Pro SEN (Système Électronique Numérique) option Électrodomestique Jimmy a décidé de quitter le système scolaire à l'âge de 19 ans (2009). Durant plus de trois ans, Jimmy a vu évoluer ses amis…  Il raconte son parcours :

« A la question " Et toi tu deviens quoi ? " ... je ne savais pas quoi répondre. C'est à ce moment que j'ai eu un déclic ... il fallait retourner sur le banc de l'école pour obtenir des diplômes et avancer dans ma vie.

Aidé de ma cousine, j’ai cherché les formations qui pouvaient m'intéresser et la communication revenait souvent dans nos conversations. C'était clair : je voulais rentrer en BTS Communication ! Ainsi, le Bac Pro Commerce me semblait le plus approprié.

J'ai donc commencé les démarches administratives afin d'intégrer des écoles en alternance. Le parcours est devenu plus difficile au moment de trouver une entreprise : un étudiant de 21 ans, sans expérience n’était pas un profil facile à vendre… J’ai longtemps entendu : " M. Casséus vous n'avez pas assez d'expérience, M. Casséus vous êtes trop vieux ".

Je me suis finalement tourné vers la mission locale qui m'a orienté vers l'UFA Françoise Cabrini à Noisy-le-Grand (93) afin d’y préparer un CAP Employé de Vente Spécialisé en 1 an afin de construire une première expérience significative. J’ai obtenu ce diplôme en 2014.

Une fois lancé on ne pouvait plus m'arrêter !

J'ai décidé de repartir pour 2 ans dans le même établissement en Bac Pro Commerce. Mais mon inexpérience m'a empêché de rentrer en Bac Pro Commerce cette année-là ... Jusqu'au jour où j’ai reçu l'appel de l'UFA qui me signalait l'ouverture d'une formation expérimentale qui permettait d'obtenir un contrat d'apprentissage en  Bac Pro Commerce :
le programme Booster.

Cette formation de quelques mois m'a permis de réaliser deux stages chez Go Sport.

En septembre 2015, j'ai enfin intégré le Bac Pro Commerce sans contrat d’apprentissage, mais je ne lâchais pas mes recherches d'entreprise.

C'est là que l'expression " Le travail fini toujours par payer "  a pris tout son sens. Durant ma prospection, j'ai contacté une entreprise partenaire de l'UFA à la recherche d'apprentis. Je l'ai donc signalé à ma chargée d'entreprise de l'époque. Elle a pu m'obtenir un stage d'une semaine afin de faire mes preuves en vue de signer mon contrat d'apprentissage ! À l'issue de cette semaine, j'ai signé mon contrat.  Deux ans plus tard, j'obtenais mon Bac Pro Commerce avec la mention Très bien. 

Aujourd'hui, je suis en BTS Communication (2ème année) au sein de l'Association Swane à Paris. Je suis mon cursus au sein de l'E2SE à Caen. J'envisage une licence professionnelle en tant que journaliste sportif

Mon message à tous les futurs BOOSTER : Croyez en vous ! Gardez vos rêves en tête ! Faîtes ce que vous avez envie de faire et non ce que l'on vous dicte de faire ! Le positif n'attire que le positif et le travail finit toujours par payer un jour ou l'autre ! »

 

Retour à la liste des actualités